IRONIE numéro 1 (Juillet/Août 1996)
IRONIE
Interrogation Critique et Ludique
Parution et mise à jour irrégulières

> IRONIE numéro 1, Juillet/Août 1996

Page d'accueil


Jeu d'idées

IRONIE : vous le recevrez souvent. Ironie est la publication la plus libre du monde : nous travaillons à l'établissement conscient et individuel d'une nouvelle civilisation basée sur le plaisir et le jeu.

La Rédaction

 

Eironeia

«Plus nous approchons du danger, et plus clairement les chemins menant vers "ce qui sauve" commencent à s'éclairer. Plus aussi nous interrogeons. Car l'interrogation est la piété de la pensée.»

Heidegger

 

Citer pour susciter

«Les citations sont utiles dans les périodes d'ignorance ou de croyances obscurantistes»

Guy Debord, Panégyrique

 

Actes de Résistance : Mouvement de l'Elite Ennemie
(Manifeste d'un groupe de jeux en 1994 au sein de l'armée)

«L'information est un système contrôlé des mots d'ordre»

«La contre-information n'est effective que dans l'acte de résistance qui peut être de deux sortes :
une œuvre d'art ou une lutte des hommes»

Gilles Deleuze, 1987

L'ordre stérile, matériel, le plus sournois parce qu'il gère la frustration, règne derrière les murs militaires. Les soldats alimentent la manipulation et détiennent des images qui demeurent interdites.
En son sein, quelques irréductibles font de la contre-information, démasquent les codes et les supercheries «médiatiques» des guerres informatiques. L'Armée, comme Marianne sur les décombres de la dictature royale, devient l'égérie démocratique, le pilier du nouvel ordre mondial télévisuel. Elle se fait gardienne des valeurs morales des "droits de l'homme", le bras vengeur de l'occident contre les "barbaries" des pays lointains. Elle se fait le porte-parole d'une bonne conscience humanitaire, des politiques impérialistes sur les pays pauvres dans lesquels elle fomente des révoltes insurmontables, des famines insupportables pour nos yeux férus de paix.

«A l'extrémité de l'attitude philosophique, on rencontre les institutions qui brisent les singularités pour les rendre coopératives : l'école et la discipline, l'armée et l'obéissance, l'usine et la docilité»

Michel Onfray, Les cyniques

La forme d'ordre la plus répandue dans toutes les sociétés à combattre reste l'ALIENATION doublée de son but, l'UNIFORMISATION des hommes mutés en lourds cochons passifs.
Aux sociétés d'assistés qui prônent la Loi (Régle de l'Aliénation), nous nous postons en Acteurs de la Résistance. L'écrit actif contre l'image manipulée génératrice de passivité.
L'Aliénation du Système, c'est «rendre autre que soi-même» pour l'«ensemble» = l'Uniformisation au service du pouvoir afin de contrôler les croyances.

L'information et ses rejetons récents, petits as de la propagande (surinformation, désinformation, sousinformation ...), balisent notre quotidien comme les barrières des autoroutes. Nous passons progres-sivement d'une société disciplinaire à une société contrôlée, d'une société d'aliénation, d'emprisonnement (école, armée, famille, prison, hôpital) à une société où l'individu aliéné est remis en liberté surveillée, contrôlé au cas où... La présence multipliée des caméras conforte l'illusion de la liberté, et la nouvelle ère informatique qui se dessine tente de nous cloisonner arbitrairement dans des fichiers policiers.

Ne pas être dupe est déjà un acte de résistance...

Nous voyons de près l'armée : peut-être la seule société disciplinaire qui n'a pas bougé. La tradition demeure depuis des siècles son socle : son fonctionnement clos et stable (barrières, armes, uniformes, hostilités, secrets verrouillés de l'histoire ...).
Lors des émeutes de 1968, les soldats avaient investi les égouts de la capitale, afin de se préparer à l'assaut sanglant qui n'a pas eu lieu. Ces irréductibles révoltés, tous ces jeunes pleins d'utopies aujourd'hui étouffées n'étaient que des pantins gueulants utilisés par le pouvoir pour le retour cinglant d'un réactionnaire : Georges Pompidou. Politique du laisser-aller pour justifier l'ordre le plus terrible : symbole d'un pouvoir pervers totalitaire qui continue latent derrière les visages télévisuels des présentateurs de l'information.

On dit l'Armée antisémite : elle l'est toujours...
On dit l'Armée colonialiste : elle l'est toujours...
On dit l'Armée vulgaire : plus que jamais...
On dit l'Armée cachottière : plus que jamais...
On dit l'Armée fasciste : plus que jamais pour toujours...

«Un mouvement récréatif ou un travail pénible arrête la divagation immense des aliénés, prévient les congestions vers la tête, rend la conformation plus uniforme, et prépare à un sommeil tranquille».

Docteur Pinel, 1792

Refuser l'aliénation, l'enfermement, combat la politique d'uniformisation déguisée qui tend, nostalgie sordide, vers le racisme exterminateur. A l'armée, on gaspille les images qui ne veulent plus rien dire. Par incompétence et insignifiance, les militaires effacent les traces de l'histoire. Ils cultivent aussi par leurs dires la possibilité d'un nouveau génocide.
Tous ces cochons militaires qui pissent leur vulgarité derrière des casemates insalubres ne rient plus, médiocres. Leur objectif est de mater les rébellions, les suicidés de la société, en un mot les singularités.
Le mot "information" est pourri. Désormais nous ne l'emploierons qu'à titre péjoratif afin d'en critiquer le contenu.

GR 8

 

Alexandrin

Je m'amuse à jouir le jour, à nuire la nuit

Adrien Pwatt

 

Incidents

«Reconnu coupable de rébellion, un jeune des Mureaux âgé de 23 ans avait été condamné en juin à deux mois de prison par le tribunal correctionnel de Versailles. Révolté par la sentence, le jeune homme avait retourné au président un vibrant «nique ta mère» qui lui a valu de comparaître à nouveau hier. Il a écopé d'un mois ferme.»

Libération, 3/7/1996

«Un loup a été repéré mercredi soir lors d'une battue dans le sud du plateau du Larzac où l'animal s'est enfui. Il sème la terreur dans les troupeaux depuis six semaines. On lui attribue la mort d'une cinquantaine de brebis. Gendarmes, membres de l'Office national des forêts, de la chasse et agriculteurs ont participé à une «chasse» où huit coups de feu ont été tirés en vain.»

Le Parisien, 5/7/1996

Voilà qu'un loup s'immisce dans la chaîne bien réglée du profit. Il a faim. Il tue. Il perturbe le sens général du capitalisme. Ici gît le problème. 50 brebis inutilisables, déchiquetées pour le plaisir gourmand d'un animal libre. De suite, on entend aboyer «aux armes citoyens» ! Tout ceci n'est qu'une métaphore ... Dès qu'un être échappe au contrôle, tout se met en œuvre pour exterminer, tous contre un, l'indésirable.
Nous nous prononçons pour la prolifération des loups dans nos campagnes.

Paroles télévisuelles

«Nous sommes là pour donner une image lisse du monde»
Patrick Poivre d'Arvor, présentateur d'informations
pour le journal télévisé de TF1.

«Tous les jours une information claire et objective pour mieux consommer»
Slogan d'une émission de TF1.

L'ironie individualiste

"L'ironie est souvent provoquée par un heurt brusque de la conscience individuelle et de la conscience sociale, par la vision subite de ce qu'il y a de stupidement et d'impudemment mensonger dans les simulacres sociaux"

Georges Palante, La sensibilité individualiste

"Miracle démocratique en Mongolie" !

Par ce titre bêtement emphatique, Libération rend compte de la victoire des démocrates mongols lors de l'élection législative du dimanche 30 juin 1996. Le Parti Communiste quitte le pouvoir après 76 ans. Le plus scandaleux dans cet événement, c'est la main mise directe des intérêts capitalistes lors de la campagne électorale : "Les démocrates ont sillonné tout le pays au cours des derniers mois. Réceptifs à une formation dispensée par un groupe américain de "conseil en politique", le Morgan consulting group, qui dépend du parti républicain (l'ancien secrétaire d'Etat américain, James Baker, faisait partie des observateurs), la coalition démocratique a adopté des méthodes "modernes" telles que l'organisation de concerts avec des artistes à la mode dans les provinces reculées, la mobilisation de groupes de femmes ou l'information des nomades et tribus isolées." Faites vos enjeux économiques ! Les entreprises américaines seront accueillies sur le sol mongol afin de défigurer l'un des pays le moins atteint par la folie technique. Le "miracle de la démocratie" aujourd'hui se résume aux recettes et aux résultats d'une entreprise
de marketing politique américaine !

Lionel Dax

Détournement d'un concept
Hommage ironique à Potlach

IRONIE envoyé à des gens bien répartis dans le monde nous permet de troubler le circuit où et quand nous le voulons. Quelques lecteurs ont été choisis arbitrairement. Vous avez tout de même une chance d'en être. Ironie est envoyé à certaines adresses qui sont communiquées à la rédaction. Tous les textes publiés dans Ironie peuvent être reproduits, imités, ou partiellement cités, sans la moindre indication d'origine.


Retour en tete de page